A peine investi, Nicolas Sarkozy rend hommage aux résistants et rencontre Merkel

Publié le par Florian

Investi mercredi matin, Nicolas Sarkozy a rendu un hommage inédit aux résistants au Bois de Boulogne. Sa "première décision" de président est de faire lire, dans les lycées, le courrier écrit par le jeune communiste Guy Môquet à ses parents, avant son exécution. Il s'est ensuite rendu à Berlin pour un entretien avec Angela Merkel.

Investi mercredi matin 16 mai, Nicolas Sarkozy a effectué en fin de journée son premier déplacement à Berlin.

Auparavant, il a annoncé dans l'après-midi que sa "première décision" de président serait de faire lire dans toutes les classes de lycées du pays, en début d'année scolaire, la lettre à ses parents du jeune résistant Guy Môquet avant son exécution.

"Je n'ai jamais pu lire ou écouter la lettre de Guy Môquet sans en être profondément bouleversé", a déclaré le président Sarkozy, visiblement ému après la lecture de cette lettre au cours d'une cérémonie au Monument de la Cascade du Bois de Boulogne.

 

 

La lettre lue dans toutes les classes

 

 

"Ma première décision de président de la République sera de demander au futur ministre de l'Education nationale que cette lettre soit lue en début d'année à tous les lycéens de France", a-t-il poursuivi.

 

"Il est essentiel d'expliquer à nos enfants ce qu'est un jeune Français, à travers le sacrifice de quelques-uns, l'anonyme grandeur d'un homme qui se donne à cause plus grande que lui", a-t-il dit.

 

"Que les enfants mesurent l'horreur de la guerre et à quelles extrémités barbares elle peut conduire", a-t-il ajouté.

 

Guy Môquet, héros de la Résistance et communiste, avait été fusillé par l'occupant allemand le 22 octobre 1941 à l'âge de 17 ans.

 

 

 

Vendus par un agent infiltré

 

 

 

Près de la cascade du Bois de Boulogne, Nicolas Sarkozy a rendu un hommage à des jeunes fusillés, à la veille de l'insurrection parisienne, en août 1944.

 

Dans la nuit du 16 au 17 août 1944, trente-cinq jeunes gens, garçons et filles engagés dans la Résistance, avaient été massacrés par l'armée allemande, près de la cascade du Bois de Boulogne.

 

Certains de ces jeunes gens faisaient partie des Forces françaises de l'Intérieur (FFI), d'autres, plus nombreux, étaient des Francs-tireurs partisans (FTP), quelques uns étaient de Jeunes Chrétiens combattants.

Ils étaient partis chercher des armes pour participer à l'insurrection mais ont été vendus aux Allemands par un agent infiltré.

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Touche pas � mon Vote 17/05/2007 10:12

Bonjour Florian,Je ne sais pas si tu as entendu parler de la nouvelle réforme des statuts de l'UMP qui prévoit de supprimer le vote des adhérents. De nombreux militants se soulèvent car ils sont contre, c'est pour cela que nous venons de lancer le réseau "Touche pas à mon Vote". Je t'"invite à te rendre sur le site internet national ( http://touchepasamonvote.over-blog.org ) ou alors à nous contacter sur ( touchepasamonvote@hotmail.fr ) . A très bientôt !Natacha Responsable du Réseau TPAMV