Journée de la femme : hommage de Nicolas SARKOZY à Simone VEIL

Publié le par Florian

Je suis heureux que Simone Veil ait choisi le 8 mars pour nous rejoindre sur le chemin que tant de Français ont décidé de faire avec moi depuis le 14 janvier pour convaincre nos compatriotes qu'un grand espoir peut encore se lever pour la France et qu'ensemble, tout devient possible.

Bien sûr, qu'est-ce-qu'une journée consacrée aux femmes chaque année, quand tant de femmes se battent tous les jours pour leur famille, pour leurs enfants, pour leur entreprise, pour leur collectivité, pour leur pays, pour les droits de l'homme, pour la liberté, contre la violence, contre la souffrance, contre la haine, contre l'oppression, contre le racisme, contre les injustices ? Ces combats, Simone Veil les a tous menés.

Mais le 8 mars, acceptons-le comme tel, veut reconnaitre le courage, la détermination, la patience, la constance, et plus encore la générosité dont la moitié de l'humanité témoigne, si souvent en silence, depuis la nuit des temps. C'est tout naturellement que je m'associe à cet hommage. Et pour tant de femmes dans le monde, et même en France, cette journée est aussi la seule occasion de rappeler les violences, les injustices, les discriminations, qu'elles subissent.

Dans le monde entier, notre pays est envié pour la manière dont il a su mettre les droits de l'homme au service de tous les peuples. Ces droits de l'homme, dont nous sommes si fiers, je veux que nous les mettions aujourd'hui au service de toutes les femmes.

Par sa présence, Simone Veil confirme que le vrai combat politique, celui qui est fondé sur le courage et la liberté, ne s'arrête jamais. Son parcours interpelle chacun d'entre nous sur les seules questions qui comptent, celles de la vie, de l'histoire, de l'humanité. Ses engagements constants en faveur des femmes, de la justice, de l'Europe, de la mémoire, de la paix nous rappellent que la seule politique qui mérite qu'on lui donne tout est celle du progrès de l'Homme.

Je suis immensément honoré que Simone Veil ait accepté de me soutenir dans le combat qui est le mien aujourd'hui. Je lui en suis profondément reconnaissant.



Nicolas SARKOZY


 

News Press

Publié dans Actualité

Commenter cet article