10 000 jeunes au Zenith de Paris

Publié le par Florian



C
e Dimanche 18 Mars 2007,
Nicolas Sarkozy a détaillé sa vision de la Jeunesse devant 10 000 jeunes rassemblés au Zénith de Paris dans une ambiance survoltée.


C’est d’abord une formidable envie, l’envie de croire, l’envie d’aimer, l’envie de savoir, l’envie de vivre“. Après avoir cité les poèmes de Baudelaire, Rimbaud et Rilke, après avoir cité Guy Môquet, les soldats de l’An II, Albert Cohen, Jean-Paul II et Martin Luther King, le candidat à l’élection présidentielle a évoqué son rêve : une jeunesse “autonome, libre de réaliser ses projets.

Il propose aussi un “grand plan Marshall” pour la formation des jeunes dans les quartiers et “une discrimination positive à la française, fondée non pas sur des critères ethniques qui nourriraient le communautarisme, mais sur des critères économiques et sociaux“.

A la fin de son discours, Nicolas Sarkozy a reçu le soutien du chanteur Faudel, qui est monté sur la tribune : “Tu as donné envie aux jeunes d’écouter les politiques (…) Tu n’as pas eu peur d’exposer les vraies vérités. On connaît ton franc-parler. J’espère qu’avec ton énergie, tu pourras redonner aux jeunes l’envie de poursuivre leurs rêves.” Puis le candidat de l’UMP et le chanteur ont cédé la place au DJ Martin Solveig et à Michaël Canitrot qui ont fait danser pendant près de deux heures les jeunes participants.

Publié dans Famille UMP

Commenter cet article