Départ du ministère

Publié le par Florian


Dominique de Villepin souhaite bonne chance à Nicolas Sarkozy, qui quitte le ministère de l'Intérieur pour se consacrer pleinement à la campagne présidentielle.

Le candidat de l'UMP est remplacé place Beauvau par l'ex-ministre de l'Outre-Mer François Baroin, auquel succède le député UMP de la Drôme Hervé Mariton, un "villepiniste". Le député UMP de la Drôme s'est signalé depuis 2002 par son travail acharné et son soutien indéfectible aux gouvernements de Jean-Pierre Raffarin puis de Dominique de Villepin.Depuis 2005, Hervé Mariton faisait partie de la poignée de députés villepinistes qui défendait le Premier ministre contre vents et marées dans un groupe de plus en plus sarkozyste. Fondateur du club Réforme et modernité, ce partisan d'une "droite libérale, pragmatique" a attendu le 12 mars pour apporter son soutien à Nicolas Sarkozy, soit le même jour que Dominique de Villepin. Il est aujourd'hui récompensé par une entrée au gouvernement, où il doit assurer l'intérim de François Baroin, promu ministre de l'Intérieur.

 

"Nicolas Sarkozy a souhaité quitter le gouvernement pour se consacrer entièrement à la campagne présidentielle", a déclaré Dominique de Villepin dans la cour de Matignon après avoir reçu l'ex-ministre de l'Intérieur et son successeur, qui l'entouraient.

"Je l'ai remercié pour l'action qu'il a conduite au service de la sécurité de l'ensemble des Françaises et des Français avec les résultats que nous connaissons : baisse très forte de l'insécurité dans notre pays au cours des dernières années", a-t-il poursuivi.

 "Je veux lui souhaiter bonne chance pour la campagne", a souligné le Premier ministre, soutien récent de la candidature de Nicolas Sarkozy.

 

"Je tiens également à saluer l'entrée dans notre équipe de François Baroin, à l'assurer de toute ma confiance dans une période où la lutte contre les violences reste bien sûr parmi les priorités de l'action gouvernementale - et la vigilance face à toute menace terroriste", a conclu le chef du gouvernement. Jacques Chirac et Dominique de Villepin étaient tombés d’accord sur le nom de ce chiraquien fidèle qui se décrit également comme « sarko-compatible ». François Baroin n’héritera en revanche pas du titre de « ministre d’Etat » de Nicolas Sarkozy.

 

Nicolas Sarkozy avait auparavant passé une demi-heure à l'Elysée avec Jacques Chirac. La cérémonie de passation de pouvoir était en cours au ministère de l'Intérieur.

 

Ce mini-remaniement gouvernemental voit également le départ du ministre de la Santé Xavier Bertrand, désormais porte-parole à temps plein du candidat de l'UMP.

 

Philippe Bas est nommé à sa place. Ex-ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille, il conserve l'ensemble de ses attributions.


 

Publié dans Famille UMP

Commenter cet article

P.A. 26/03/2007 21:12

Trés bon article lol Bravo à Dominique de Villepin pour sa loyauté, il respecte parfaitement ses obligations de chef de la majorité.